Le séjour à la montagne

Chronique basée sur les souvenirs lointain d'un ancien dossier écrit par Toadgui en 2006.

 

Après avoir perdu une énième fois dans les courses de Kart, Wario et moi avions décidé de partir quelques jours à la montagne pour nous calmer les nerfs. Un peu à la bourre car je devais acheter de l'ail et des aubergines pour la pause déjeuner en chemin, je commis l'erreur de laisser Wario s'occuper des valises et de les charger dans le train à destination de la montagne. Aussi, quel ne fut pas ma surprise de voir une montagne (et c'est le cas de le dire) de bagages lorsque je lui demandai d'amener les valises dans notre chalet... Il avait enmené TOUTES nos affaires, par peur des cambrioleurs. Nous trouvâmes heureusement une place à la cave pour que les valises ne nous embêtent pas pendant le séjour.

JOUR1

Les pistes de ski sont faites pour tout le monde, sauf pour les gens qualifiés de "danger publics".
Wario s'étant autorisé une petite pause, il sorti de sa poche une Tarte à l'ail et aux myrtilles! Ne me demandez pas le goût...
Le problème étant que Wario, mangeant comme un cochon, laissa tomber une gousse d'ail qui dégringola la piste, grossissant en roulant et finissant par provoquer une avalanche qui englouti un groupe de Koopas ne demandant qu'a passer un moment sympa sur les pistes de ski! Réalisant ce qui s'était passé, Wario se précipita pour déblayer la neige et... retrouver sa gousse d'ail, qui elle aussi avait été ensevelie!

De retour au chalet, après s'être fait passer un savon par les secouristes venus au secours du groupe de Koopas, je parti me coucher. Réalisant quelques heures plus tard que j'avais oublié de verrouiller la porte, je me levai et la ferma à double tour...sans savoir que Wario était sorti entre temps pour acheter des chips. Lorsque j'ouvris la porte le lendemain, je découvris donc un Wario congelé, un paquet de chips à la main. Deux heures devant la cheminée suffirent à le décongeler, mais les chips étaient devenues inmangeables.

JOUR 2

Un feu de cheminée, ça réchauffe ! C'est ce que j'avais en tête en demandant à Wario d'allumer un feu de cheminée...
mais évidemment, Wario à trouvé le moyen de mettre le feu au parquet, et tout a commencé à brûler (y compris bien sûr, toutes nos affaires qui étaient à la cave...). Après intervention des pompiers, le chalet était au 3/4 brûlée, notre séjour terminé, et Wario avait le nez cassé. Oui, par ma faute, mais il le méritait.

        Regardez moi ce boulet les enfants..et il est content...
 

50 votes. Moyenne 4.24 sur 5.